fbpx

Doit-on choisir un thème avant de commencer un roman?

Si je vous demandais : « Sur quoi porte votre projet de roman? », seriez-vous capable de me répondre en quelques mots sans me noyer dans une mer d’explications?

Je n’aurais pas voulu que vous me « résumiez » l’oeuvre, juste me dire sur quoi elle porte. Toute une différence.

Ça revient à demander le thème du roman.

« C’est une histoire de trahison » aurait pu être une réponse satisfaisante. « C’est un roman d’amour » aussi. Ou même « c’est une saga qui parle des ravages de la peste noire en Europe vus par les membres du clergé ».

Comme vous l’avez vu, le thème d’un roman peut être vague ou précis.

Avoir un thème : pas obligatoire, mais recommandé

Votre histoire n’a pas nécessairement besoin d’avoir un thème dominant. Mais en trouver un vous donnera un sérieux coup de pouce. Il vous évitera que vos personnages se mettent à errer sans but pour que finalement vous vous retrouviez dans une page blanche, sans que vous sachiez comment remettre votre histoire sur le droit chemin.

Votre histoire n’a pas nécessairement besoin d’avoir un thème dominant. Mais en trouver un vous donnera un sérieux coup de pouce.Si le thème de votre roman était « la vengeance », ce concept devrait être omniprésent partout dans le récit. Le personnage principal serait mû par des idées de vengeance, et il subirait les conséquences (bonnes et mauvaises) de ce sombre désir tout au long de l’histoire. Si vous vous retrouviez devant une impasse durant votre écriture, vous n’auriez qu’à repenser à votre thème : « Quel évènement en lien avec la vengeance pourrait surgir, et qui relancerait l’intrigue? »

Souvent, quand j’accompagne un écrivain dont le roman tire dans toutes les directions (et donc ne va nulle part), je réalise assez rapidement qu’une réflexion sur un thème n’a jamais été faite. Alors je donne le devoir d’en trouver un. En analysant ce qui a déjà été fait, la plupart du temps, une grande idée apparaît et l’on peut immédiatement supprimer des passages qui n’ont aucun rapport avec elle, pour aligner le récit dans une direction plus claire.

Encore une fois, je parle de thème, pas de synopsis. Il ne suffit pas de connaître ce qui va se passer exactement dans votre livre (on verra ça à l’étape du plan), mais juste de savoir quelle en sera la couleur dominante.

Une fois votre thème trouvé, vous aurez sans doute une bonne idée de l’histoire que vous souhaitez raconter. Mais ce n’est pas le temps immédiatement de se lancer dans le plan. D’abord, il vous faut entreprendre les recherches nécessaires.

Vous désirez apprendre d'autres trucs du métier comme celui-ci?

Pour faciliter votre cheminement en tant qu'auteur, lisez mon livre Comment écrire plus. Il contient des trucs pour économiser du temps, des méthodes de travail éprouvées, de même que des suggestions de logiciels qui augmenteront votre efficacité durant la réalisation de votre roman, à toutes les étapes de création. Cliquez ici pour le lire dès aujourd’hui!

Doit-on choisir un thème avant de commencer un roman?
Étiqueté avec :        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *