Ventes de livres indépendants pour juin et mise à jour du don

Avec un peu de retard, je vous présente les résultats des ventes de livres indépendants pour le mois de juin 2017. Toutes mes redevances pour ces livres seront versés à la Fondation pour l’alphabétisation à la fin de l’année 2017.

Ventes par livres (juin 2017)

Répartition des ventes selon les réseaux (juin 2017)

  • Amazon
    • Présentez votre manuscrit littéraire comme un pro en 5 étapes : 7
  • Kobo
    • La nouvelle hantise : 2
    • Présentez votre manuscrit littéraire comm un pro en 5 étapes : 2
    • Sintara et le Scarabée de Mechæom : 1
    • Coincée dans la gorge : 1
  • iBooks
    • Les derniers jours : 111
    • Présentez votre manuscrit littéraire comm un pro en 5 étapes : 1
    • La nouvelle hantise : 1
  • Google Play
    • Les derniers jours : 4
    • Présentez votre manuscrit littéraire comm un pro en 5 étapes : 2

Redevances approximatives accumulées par livres (juin 2017)

Je dis “approximatives” car tant que je n’ai pas eu de versements, le total peut changer, étant donné les variations quotidiennes du taux de change et la différence du taux de redevances d’un réseau à l’autre.

  • Les derniers jours : 0 $
  • Présentez votre manuscrit littéraire comm un pro en 5 étapes : 25,12 $
  • Sintara et le Scarabée de Mechæom : 2,09 $
  • Coincée dans la gorge : 0,35 $
  • La nouvelle hantise : 8,37 $

Total des redevances approximatives pour juin 2017 : 35,93 $

Contribution approximative de Kobo : 35,93 $

Total du don accumulé en juin 2017 : 71,86 $

Total du don accumulé depuis le début de l’année : 448,62 $

* * *

 
Encore des ventes assez modestes, mais comme c’est l’été, c’est compréhensible.

Je commence à avoir hâte de voir l’impact qu’aura la sortie du roman Les vieilles rancunes au début de l’automne…

Ventes de livres indépendants pour mai et mise à jour du don

Avec un peu de retard, je vous présente les résultats des ventes de livres indépendants pour le mois de mai 2017. Toutes mes redevances pour ces livres seront versés à la Fondation pour l’alphabétisation à la fin de l’année 2017.

Ventes par livres (mai 2017)

Répartition des ventes selon les réseaux (mai 2017)

  • Amazon
    • Présentez votre manuscrit littéraire comme un pro en 5 étapes : 6
  • Kobo
    • Présentez votre manuscrit littéraire comm un pro en 5 étapes : 5
  • iBooks
    • Les derniers jours : 103
    • Présentez votre manuscrit littéraire comm un pro en 5 étapes : 7
    • La nouvelle hantise : 1
  • Google Play
    • Les derniers jours : 3

Redevances approximatives accumulées par livres (mai 2017)

Je dis “approximatives” car tant que je n’ai pas eu de versements, le total peut changer, étant donné les variations quotidiennes du taux de change et la différence du taux de redevances d’un réseau à l’autre.

  • Les derniers jours : 0 $
  • Présentez votre manuscrit littéraire comm un pro en 5 étapes : 37,67 $
  • Sintara et le Scarabée de Mechæom : 0 $
  • Coincée dans la gorge : 0 $
  • La nouvelle hantise : 2,79 $

Total des redevances approximatives pour mai 2017 : 40,46 $

Contribution approximative de Kobo : 40,46 $

Total du don accumulé en mai 2017 : 80,92 $

Total du don accumulé depuis le début de l’année : 376,76 $

* * *

 
Disons que le mois de mai n’aura pas été celui de la fiction! Quand même, le total était un peu plus élevé que le mois précédent.

Vous l’avez peut-être remarqué, j’ai (enfin) choisi le bénéficiaire de mon don de fin d’année. Sans surprises, j’offrirai le le montant à la Fondation pour l’alphabétisation. C’est un organisme qui s’occupe entre autres à mettre des livres neufs entre les mains des jeunes lecteurs. Un geste très important pour moi. Parce que les lecteurs, ça doit se former tôt.

Et pendant longtemps, j’ai eu l’habitude d’acheter un livre jeunesse durant les salons du livre pour le déposer dans une des boites de la Fondation (j’ai même déjà reçu des cartes de remerciement de la part des destinataires!)

Bref, ça correspond à mes valeurs. Je suis enchanté d’aider cet organisme.

La réécriture du roman Les vieilles rancunes est finie!

Plusieurs auront remarqué l’absence d’infolettre ce mois-ci. C’est normal : je me concentrais presque exclusivement sur l’application des modifications demandées par Patrice Cazeault sur Les vieilles rancunes. Rush final. Patrice a été mon directeur littéraire pour ce projet-là, et il m’a fait de sacrés bons commentaires. J’ai passé le dernier mois entièrement plongé là-dedans.

Silence sur les réseaux sociaux. Aucun billet d’écrit. Et pas d’infolettre.

Mais là, je peux dire que j’ai fini le gros du travail. Après 2 ans de labeur, le roman a atteint sa forme finale avant corrections.

Une sortie pour la fin de l’été ou le début de l’automne me semble plausible.

Je prends quelques jours pour passer le texte à Antidote, question de corriger les fautes les plus grossières et de supprimer des répétitions. Ensuite, ça prendra le chemin de la révision linguistique.

Ouf… Et dire que je croyais pouvoir sortir ce livre en 6 mois depuis le moment où je commençais le plan. Naïf, le gars? Oui, naïf. Même après 15 ans de métier.

* * *

Ce matin, j’ai demandé l’aide du public sur Facebook pour m’aider à trouver le titre de la 3e partie de la série Le fléau de Roc-du-Cap. Je remercie tous ceux qui ont contribué!

Pourquoi ça me prenait un titre maintenant?

De un, j’étais tanné de pas en avoir pour ce projet. J’aime bien avoir un titre avant de commencer à réfléchir à mon plan, ça m’aide à aligner mes idées.

De deux, à la fin du roman Les vieilles rancunes, dans les paratextes, il y a une page du type : “Allez acheter la suite!” et j’y mets la couverture du prochain livre. Donc, ça me prend une couverture et un titre à l’avance pour compléter mes paratextes. Simple comme ça.

Alors, le titre que j’ai retenu est L’ultime réveil, contributions mixtes de Frédéric Raymond et de Mathieu Fortin. Ça fonctionnait trop bien avec l’histoire que j’avais en tête. Merci, les gars!

Ça va donc ressembler à ça :

L'ultime réveil

Bon, j’en dis pas plus, hein. Je vais m’arranger pour finir la partie 2 avant de parler de la 3, si on le veut bien…

Ventes de livres indépendants pour avril et mise à jour du don

Voici mes ventes de livres indépendants pour le mois de avril 2017. Toutes mes redevances pour ces livres seront versés à un organisme oeuvrant en alphabétisation, à la fin de l’année 2017.

Ventes par livres (avril 2017)

Répartition des ventes selon les réseaux (avril 2017)

  • Amazon
    • Présentez votre manuscrit littéraire comme un pro en 5 étapes : 6
  • Kobo
    • Présentez votre manuscrit littéraire comm un pro en 5 étapes : 1
    • Sintara et le Scarabée de Mechæom : 1
  • iBooks
    • Les derniers jours : 150
    • Présentez votre manuscrit littéraire comm un pro en 5 étapes : 3
  • Google Play
    • Les derniers jours : 4
    • Présentez votre manuscrit littéraire comm un pro en 5 étapes : 5

Redevances approximatives accumulées par livres (avril 2017)

Je dis “approximatives” car tant que je n’ai pas eu de versements, le total peut changer, étant donné les variations quotidiennes du taux de change et la différence du taux de redevances d’un réseau à l’autre.

  • Les derniers jours : 0 $
  • Présentez votre manuscrit littéraire comm un pro en 5 étapes : 31,40 $
  • Sintara et le Scarabée de Mechæom : 2,09 $
  • Coincée dans la gorge : 0 $
  • La nouvelle hantise : 0 $

Total des redevances approximatives pour avril 2017 : 33,49 $

Contribution approximative de Kobo : 33,49 $

Total du don accumulé en avril 2017 : 66,98 $

Total du don accumulé depuis le début de l’année : 295,84 $

* * *

 

Disons qu’avril n’a pas été le mois de la “fiction” en termes de ventes. J’ai encore gardé la pédale molle sur la promotion d’à peu près tous mes titres, comme j’étais très concentré à terminer le premier jet de Comment écrire plus.

Mais là, cette première mouture est terminée. Je peux reprendre le travail sur Les vieilles rancunes. Je reviens en mode fiction. Enfin.

Comment écrire plus : premier jet (enfin) terminé!

En début de semaine, j’ai réussi à terminer le premier jet de mon guide d’écriture intitulé Comment écrire plus. J’ai eu de la misère à mettre la touche finale (de là le « enfin » dans le titre de l’article). Comme je rédigeais les chapitres dans le désordre, je me suis gardé les moins plaisants pour la fin.

Méchante bonne idée.

Comment écrire plus : premier jet (enfin) terminé!Ce projet-là, je l’avais imaginé de petite envergure. Au départ, je voulais « monétiser mon blogue » en regroupant mes billets les plus populaires sur mes méthodes de travail, dans un livre numérique.

« Ça va faire entre 10 000 et 20 000 mots », que j’ai pensé.

Sauf qu’en avançant dans le projet, j’ai dû me rendre à l’évidence : faire du copier-coller à partir d’un blogue, ça marche pas. Pour que ça donne un bon résultat, je devais écrire autour de mes articles, employer un ton uniforme, ajouter des détails, beaucoup de détails. Je voulais aussi mettre une touche d’humour là-dedans, comme je l’ai fait avec mon guide sur le manuscrit.

J’avais repéré une vingtaine de billets qui auraient pu faire partie de mon « best of ». Mais en organisant mon guide, naturellement, de nouvelles idées me sont venues, et au bout de quelques semaines, mon plan de travail dans Scrivener a doublé. Puis triplé.

Ce n’est plus un « best of ». Il y a maintenant 95 % de contenu original là-dedans.

J’ai mis le point final sur ce monstre de 90 000 mots. Et ça risque d’enfler, c’est un premier jet : moi, quand je réécris, mes livres s’allongent parce que le style vient après. Je prévois donc que Comment écrire plus fasse autour de 110 000 mots dans sa mouture finale.

* * *

Il contient quoi, ce guide?

Comment écrire plusSurtout des trucs d’écriture (évidemment), et ces trucs s’intéressent à la gestion du temps. Je dois répéter cinquante millions de fois dans l’introduction qu’il ne s’agit pas d’un atelier de création littéraire ni d’un guide pour améliorer son style. Il existe déjà bien assez de publications sur le sujet.

On y retrouve plutôt des méthodes de travail et des conseils pour économiser son temps, et ainsi obtenir plus de moments « cul sur chaise », durant lesquels les mots sont expulsés de notre tête pour aboutir dans le traitement de texte.

Des moments constructifs.

Comment écrire plus regroupe 53 trucs répartis dans 7 parties :

  1. Conseils utiles à toutes les étapes d’écriture (7 trucs)
  2. Idéation (7 trucs)
  3. Plan (7 trucs)
  4. Premier jet (19 trucs)
  5. Révision (7 trucs)
  6. Bêta lecteurs (5 trucs)
  7. Le conseil le plus important (1 truc)

… et comme le promet la couverture, parmi tous ces conseils se cachent 2 trucs très mauvais, que vous aurez le plaisir de découvrir au fil de votre lecture.

* * *

À qui ça s’adresse?

Pas aux absolus débutants. Il faut avoir un minimum de métier, ou du moins savoir comment ça se conçoit à la base, un roman. Je répète que ce guide n’est pas un atelier d’écriture : je m’attends ainsi à ce que certaines notions (qu’est-ce qu’un personnage? qu’est-ce qu’une intrigue? comment construit-on une structure narrative?) soient comprises d’emblée par le lectorat.

C’est donc pour les auteurs actifs, qui veulent publier ou qui ont déjà quelques ouvrages derrière eux, et qui souhaitent travailler mieux, qui désirent écrire plus avec le peu de temps dont ils disposent.

Ce guide prétend qu’on peut « insérer 90 minutes d’écriture dans 1 heure de travail ». Il est irrévérencieux et drôle — en tout cas, je pense. J’espère qu’il tiendra sa promesse et vous plaira.

(Mais on se calme le pompon, il est loin d’être prêt.)

Ventes de livres indépendants pour mars et mise à jour du don

Voici mes ventes de livres indépendants pour le mois de mars 2017. Toutes mes redevances pour ces livres seront versés à un organisme oeuvrant en alphabétisation, à la fin de l’année 2017 (mon choix commence à se préciser un peu, plus de détails bientôt).

Ventes par livres (mars 2017)

Répartition des ventes selon les réseaux (mars 2017)

  • Amazon
    • Présentez votre manuscrit littéraire comme un pro en 5 étapes : 4
    • Sintara et le Scarabée de Mechæom : 2
  • Kobo
    • Présentez votre manuscrit littéraire comm un pro en 5 étapes : 3
  • iBooks
    • Les derniers jours : 138
    • La nouvelle hantise : 2
    • Présentez votre manuscrit littéraire comm un pro en 5 étapes : 2
    • Les vieilles rancunes : 1 (précommandes – seront comptabilisées à la sortie du livre)
  • Google Play
    • Les derniers jours : 3
    • Présentez votre manuscrit littéraire comm un pro en 5 étapes : 1

Redevances approximatives accumulées par livres (mars 2017)

Je dis “approximatives” car tant que je n’ai pas eu de versements, le total peut changer, étant donné les variations quotidiennes du taux de change et la différence du taux de redevances d’un réseau à l’autre.

  • Les derniers jours : 0 $
  • Présentez votre manuscrit littéraire comm un pro en 5 étapes : 20,93 $
  • Sintara et le Scarabée de Mechæom : 4,19 $
  • Coincée dans la gorge : 0 $
  • La nouvelle hantise : 5,59 $

Total des redevances approximatives pour mars 2017 : 30,71 $

Contribution approximative de Kobo : 30,71 $

Total du don accumulé en mars 2017 : 61,42 $

Total du don accumulé depuis le début de l’année : 228,86 $

* * *

Des ventes très modestes en mars, je l’avoue. Des baisses pour presque tous les titres. Peut-être parce que je me suis absenté de l’espace virtuel pour me concentrer sur l’écriture et les évènements littéraires (où nécessairement le livre papier vole la vedette?)

Bref, je me rends compte que lorsqu’un auteur cesse de défendre ses livres, il y a des conséquences.

N’empêche, ça en a valu la peine. Les projets avancent. Il ne me reste que 10 chapitres à rédiger dans Comment écrire plus. Si tout va bien, j’aurai un premier jet terminé au début du mois de mai. C’est bien possible que mon semi-silence radio se poursuive encore pendant les prochaines semaines.

J’ai franchi la barre des 75 000 mots. Je vais le finir, ce bouquin.