fbpx

Écrire un premier jet de roman : 9 conseils pour mener votre projet

Vous savez pourquoi vous écrivez. Vous avez trouvé une thématique et avez entrepris les recherches nécessaires pour mener à bien votre projet. Vos personnages sont décrits dans des fiches appropriées, de même que vos antagonistes. Vous avez réalisé un plan (ou pas). Vous savez quel type de narrateur vous désirez employer.

Il est maintenant temps de commencer l’écriture.

9 conseils en vrac pour l’écriture d’un premier jet

Vous le savez sûrement, il me sera impossible de dévoiler les secrets d’un art aussi subtil que l’écriture romanesque dans un seul billet de blogue. Écrire s’apprend avec la pratique, et même si je vous cassais les oreilles pendant 10 heures avec de la théorie, vous ne retiendriez probablement pas grand-chose.

Je le répète : la seule manière de s’améliorer, c’est en s’assoyant devant son ordinateur et en injectant des mots dans son document.

Faites-le. Régulièrement.

La seule manière de s’améliorer, c’est en s’assoyant devant son ordinateur et en injectant des mots dans son document. Si vous avez besoin de trucs pour être plus assidu à la tâche, je vous conseille encore une fois de lire mon guide Comment écrire plus, qui contient nombre d’astuces qui vous aideront à gagner du temps et à mener votre projet à terme. Vous y apprendrez également quels sont les meilleurs logiciels pour rédiger votre roman (non, Word n’est pas dans la liste).

Sinon, le mieux que je puisse faire, c’est de vous donner 9 conseils en vrac, inspirés d’erreurs et de faiblesses que je vois régulièrement dans les manuscrits que je reçois :

  1. Ayez une première phrase punchée : Bien des lecteurs jugent les histoires par leur première phrase. Arrangez-vous pour qu’elle soit impeccable. Elle devrait également bien porter le thème de votre livre.
  2. Utilisez des paragraphes : Combien de fois ai-je vu des pages contenant un seul bloc de texte sans découpage en paragraphes? Aérez votre texte. Les paragraphes sont des outils dans votre arsenal, utilisez-les.
  3. Formatez correctement vos dialogues : Il existe plusieurs manières de les aborder. Choisissez-en une et gardez cette formule jusqu’à la fin. Pour en savoir plus sur le formatage des dialogues, j’ai un article consacré au sujet.
  4. Donnez des détails : Vous êtes dans le roman, pas dans la nouvelle littéraire. Vous avez de l’espace : utilisez-le. Décrivez l’environnement, les bruits, les odeurs. Faites-nous découvrir la vie intime de votre héros ou de votre héroïne.
  5. Restez cohérent : Si votre personnage avait les yeux bleus à la page 5, il ne doivent pas devenir bruns à la page 67. De la même manière, si un de vos protagonistes était présenté comme un sale égocentrique, il serait anormal qu’il fasse preuve d’une générosité aveugle au milieu de votre histoire sans qu’il ait d’abord vécu une expérience transformatrice.
  6. Présentez une histoire crédible : S’il y a trop de hasards fortuits ou de scènes « arrangées par le gars des vues », on va décrocher.
  7. Ne prenez pas le lecteur pour un con : Vous n’avez pas nécessairement besoin de TOUT révéler à votre lecteur. Il pourra déduire certaines choses par lui-même, si vous mettez les bons indices en place.
  8. Trouvez-vous une routine de travail : Essayez d’écrire chaque jour, même si c’est pour n’insérer qu’une poignée de mots dans votre manuscrit.
  9. Continuez à lire : Même si vous écrivez, n’arrêtez pas de lire. Continuez à enrichir votre culture littéraire personnelle avec les oeuvres d’autrui. C’est la meilleure façon d’évoluer en tant qu’auteur.

Vous désirez améliorer votre routine d'écriture? Lisez Comment écrire plus

8 ouvrages à lire pour vous améliorer

Si vous désirez approfondir vos connaissances sur l’écriture romanesque, je peux vous recommander ces quelques ouvrages qui vous donneront un sérieux coup de pouce :

  • Écriture, mémoires d’un métier, de Stephen King (v.f. de On writing: A Memoir of the Craft) : Si vous n’aviez qu’un seul livre à lire, ce serait celui-là. Moitié biographie, moitié essai sur l’écriture, le King de l’horreur vous partage les secrets de son métier avec une grande sagesse. C’est presque toujours le premier livre que les professionnels recommandent aux aspirants écrivains.
  • Stein on Writing, de Sol Stein : Essai sur l’écriture avec des trucs et des stratégies très concrètes. Sol Stein est un directeur littéraire avec une solide expérience derrière lui. Il sait comment améliorer un roman et vous montrera comment. C’est sans contredit l’un des livres qui m’ont le plus influencé dans mon travail. (Disponible en anglais seulement.)
  • The War of Art, de Steven Pressfield : Autre petit essai coup de poing sur l’écriture. Parle d’un phénomène que Pressfield appelle la Résistance, une petite voix en nous qui nous répète qu’on n’est bon à rien, que notre art, c’est de la merde, qu’on serait mieux de faire autre chose de plus utile à la société. Et il nous montre comment vaincre ce petit démon. (Disponible en anglais seulement.)
  • Nobody Wants to Read Your S**t, de Steven Pressfield : Suite logique du livre The War of Art, où Pressfield partage d’autres secrets du métier, autant sur l’écriture romanesque que sur l’écriture scénaristique. (Disponible en anglais seulement.)
  • 2 000 to 10 000 : Writing Faster, Writing Better, and Writing More of What You Love, de Rachel Aaron : Livre très court où Aaron nous montre les stratégies et tactiques qui lui ont permis d’écrire 10 000 mots par jour. Même si je n’arriverai jamais à atteindre son niveau de productivité — mes poignets seraient en feu —, j’ai adopté sa méthode pour faire des fiches de personnages courtes et efficaces. (Disponible en anglais seulement.)
  • Comment écrire des histoires, d’Élisabeth Vonarburg : Dans ce livre, la Grande Dame de la science-fiction au Québec montre comment ça fonctionne, une histoire. Elle donne de la théorie sur les types de narrateurs, les temps de verbe, les personnages et le reste de la mécanique.
  • Écrire et publier au Québec : les littératures de l’imaginaire, par Geneviève Blouin, Isabelle Lauzon et Carl Rocheleau : Dans ce guide « 360 degrés », vous apprendrez tous les rouages du métier d’écrivain à travers les différentes étapes de travail, de l’idéation jusqu’aux démarches marketing sur les réseaux sociaux, en passant par la signature du contrat d’édition. Ne vous laissez pas berner par le titre : ce livre sera utile à quiconque désirant se faire publier, peu importe sa nationalité ou le genre littéraire qu’il pratique.
  • Présentez votre manuscrit littéraire comme un pro en 5 étapes, par Dominic Bellavance : Je serais bien idiot de ne pas recommander mon propre livre. Lorsque votre roman sera complété à 100 %, il restera une étape essentielle : la soumission aux éditeurs. Ce guide vous enseignera la démarche à suivre et vous montrera comment éviter les pires gaffes commises par les débutants.

De plus, pour commencer cette écriture du bon pied, n’hésitez pas à télécharger mon modèle Word gratuit spécialement conçu pour respecter la mise en forme des manuscrits littéraires.

Quand vous aurez fini votre premier jet (soit la première version de votre roman), vous ne serez pas au bout de vos peines. Ce roman, il faudra le réécrire quelques fois.

Vous voulez apprendre mes meilleurs trucs du métier?

Pour faciliter votre cheminement en tant qu'auteur, lisez mon livre Comment écrire plus. Il contient des trucs pour économiser du temps, des méthodes de travail éprouvées, de même que des suggestions de logiciels qui augmenteront votre efficacité durant la réalisation de votre roman, à toutes les étapes de création. Cliquez ici pour le lire dès aujourd'hui!

Écrire un premier jet de roman : 9 conseils pour mener votre projet

2 avis sur « Écrire un premier jet de roman : 9 conseils pour mener votre projet »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *