fbpx

Pourquoi il faut maîtriser son français pour écrire un roman

J’espère que je ne vous surprends pas en disant que pour écrire un roman, il faut maîtriser la langue française.

Le français, c’est le médium principal des auteurs. C’est des mots, des phrases, des expressions, de la ponctuation, de l’orthographe, de la grammaire. C’est un amalgame d’outils qui vous permettront de raconter une histoire et de susciter des émotions chez votre lectorat.

Imagineriez-vous un menuisier incapable de manier un marteau? Ou un peintre qui ne saurait pas manipuler un pinceau adéquatement, et qui ignorerait comment faire ses mélanges?

Aucun éditeur n’acceptera votre texte s’il comporte une faute aux 5 motsLa même logique s’applique pour les écrivains.

Sans blague, je ne compte plus les fois où j’ai reçu des messages semblables à celui-là dans ma boîte de courriels :

« Bonjour mesieu Bellavance, j’aimerais ecrir un roman mais je ne sui pas bon en fransai esse que cest grave? merci »

Je ne déconne pas.

Quand je reçois des messages comme ceux-là, je les efface sans répondre — je les trouve irrespectueux, irréfléchis. Mais si je faisais l’effort de cliquer sur « Reply », ce serait pour dire : « Oui, c’est grave, mesieu ».

Pourquoi le français est-il si important?

Ça pourrait paraître une évidence pour vous, mais pour plusieurs, je vous le jure, ce ne l’est pas.

Vous devez au préalable connaître votre langue avant de vous lancer dans l’écriture d’un roman. C’est obligatoire et non négociable. Aucun éditeur n’acceptera votre texte s’il comporte une faute aux 5 mots, et si vous vous autoéditez, vous perdrez immédiatement votre crédibilité auprès de votre lectorat en présentant une oeuvre bourrée d’erreurs.

Et puis… merde, si vous ne savez pas écrire, personne ne comprendra votre histoire! Pourquoi perdriez-vous votre temps à faire un roman, dans ce cas?

Des coûts supplémentaires pour l’éditeur

Oui, les éditeurs engagent des réviseurs linguistiques pour peaufiner les manuscrits qu’ils prévoient publier. Cependant, avant d’avoir une acceptation, votre projet devra être évalué par un comité de lecture. Quelle impression donnera un texte au français malmené, vous croyez?

N’oubliez jamais que les réviseurs linguistiques sont payés à l’heure. Si votre texte est illisible à cause de ses faiblesses en français, l’éditeur devra débourser des sommes supplémentaires pour rendre vos écrits digestibles. Ça lui tentera sûrement moins de vous publier.

Avoir un français impeccable est la première chose à faire pour mettre les chances de votre côté.

Vous désirez améliorer votre routine d'écriture? Lisez Comment écrire plus

Comment peut-on s’améliorer en français?

Peut-être que vous maîtrisez tous les codes de la langue de Molière et que vous pouvez passer à l’étape suivante. Tant mieux. Je suis sûr que ce sera le cas pour la majorité des lecteurs de cette série de billets.

Mais si vous croyez que le français pourrait être un problème pour vous, corrigez vos lacunes immédiatement.

Il existe différentes manières d’augmenter vos compétences à l’écrit :

  • Suivez un cours de rattrapage en français : Ces formations se donnent dans la plupart des institutions d’enseignement. Ce sera un excellent investissement dans votre future carrière d’écrivain, et dans votre vie en général. Tout le monde préfère lire des textes sans fautes.
  • Lisez des ouvrages de référence d’une couverture à l’autre : Peut-être pas des dictionnaires complets, mais des petits guides, ça, oui. Commencez avec le Ramat de la typographie, L’art de ponctuer et votre ouvrage de grammaire que vous avez acheté à l’école, et que vous n’avez jamais rouvert depuis.
  • Achetez un logiciel de correction : Et surtout, passez chacun de vos textes dans ce logiciel avant de publier vos écrits. Personnellement, j’utilise Antidote, une application développée par Druide informatique, et j’en suis pleinement satisfait. (J’explique comment tirer le meilleur de la partie « Dictionnaires » de cette application dans Comment écrire plus, sous le titre Truc 4 : Acheter Antidote.)
  • Infligez-vous un châtiment corporel chaque fois que vous faites des fautes : C’est un truc qu’on utilisait jadis dans les écoles et qui a fait ses preuves. La nature du châtiment peut être à votre discrétion.

Améliorez-vous jusqu’à éliminer tout doute sur votre maîtrise du français. Devenez un expert de votre médium. C’est la seule façon d’exceller dans ce domaine.

Quand le français n’aura plus aucun secret pour vous, il sera temps de vous demander pourquoi vous souhaitez entreprendre un projet de roman.

Vous voulez apprendre mes meilleurs trucs du métier?

Pour faciliter votre cheminement en tant qu'auteur, lisez mon livre Comment écrire plus. Il contient des trucs pour économiser du temps, des méthodes de travail éprouvées, de même que des suggestions de logiciels qui augmenteront votre efficacité durant la réalisation de votre roman, à toutes les étapes de création. Cliquez ici pour le lire dès aujourd'hui!

Pourquoi il faut maîtriser son français pour écrire un roman
Étiqueté avec :                    

4 avis sur « Pourquoi il faut maîtriser son français pour écrire un roman »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *