Ce sera probablement le plus simple de mes billets.

Votre manuscrit sera essentiellement composé de feuilles blanches de format 8½ x 11, imprimées recto seulement avec de l’encre noire. Il commencera par une page couverture et se terminera avec la dernière page de votre fabuleuse histoire.

Pour des conseils pratiques sur l’impression de votre manuscrit, référez-vous à mon billet qui compare les couts des imprimeurs locaux vs les couts d’impression chez soi.

Optionnellement, vous pouvez faire relier votre document. Je dis « optionnellement », car les éditeurs acceptent souvent les manuscrits en feuilles volantes. J’ignore pourquoi. Moi-même, je préfère, et de loin, les documents reliés. Je l’avoue : je suis maladroit et j’échappe souvent des pages sur le plancher… Le mieux est de vérifier sur le site Web de l’éditeur visé pour voir s’ils ont des exigences en matière de reliure.

Si vous optez pour relier votre document, préférez les spirales plutôt que les boudins. Ces derniers brisent facilement et leur cout est relativement semblable (approx. 3 $).

Vous pouvez aussi mettre des plastiques transparents de chaque côté, pour le protéger. Si l’éditeur visé vous retourne le document après un éventuel refus, il aura encore l’air d’un neuf et vous pourrez l’envoyer ailleurs.

L’expédition du manuscrit

Pour envoyer votre manuscrit aux éditeurs, utilisez des enveloppes à bulles 10½ x 15 (no 5), qui peuvent contenir facilement une brique de 400 pages. Choisissez l’expédition standard, ne l’envoyez jamais en courrier recommandé (ça obligera alors l’éditeur à signer un accusé-réception, il ne sera pas content).

Si vous devez inclure une lettre de présentation et un synopsis, joignez-les à votre page couverture à l’aide d’un trombone.

Finalement, pour qu’on vous retourne votre document après un refus, n’oubliez pas d’inclure une enveloppe préaffranchie avec votre adresse, à l’intérieur de votre envoi.

Lancez tout ça dans une boite postale.

Maintenant, attendez.

Attendez…

La suite : trouver un éditeur

Au fait, avez-vous entrepris les démarches pour choisir votre maison d’édition judicieusement? Assurez-vous de frapper aux bonnes portes et lisez mon nouveau dossier intitulé Trouver un éditeur. Les trucs qu’il contient vous seront utiles dans vos démarches.

Vous voulez apprendre les meilleurs trucs pour soumettre un manuscrit littéraire?

Pour faire bonne impression auprès des éditeurs et augmenter vos chances de réussite, lisez mon livre Présentez votre manuscrit littéraire comme un pro en 5 étapes. Avec ses 80 pages de conseils et d'exemples, vous apprendrez comment concevoir une mise en page impeccable tout en évitant les pires gaffes. Vous y trouverez aussi des trucs pour économiser temps et argent, ainsi que pour bien choisir vos éditeurs. Cliquez ici pour le lire dès aujourd’hui!

La présentation matérielle de votre manuscrit et son expédition

27 avis sur « La présentation matérielle de votre manuscrit et son expédition »

  • 5 juin 2010 à 19:11
    Permalien

    Attendez… Attendez… et attendez…

    C’est long, quand on attend!

    T’aurais pas des trucs pour passer le temps en attendant? ;)

    Répondre
  • 28 juin 2010 à 19:28
    Permalien

    GAG.
    Mais si, mais si, il y a encore des maisons d’édition qui retournent à leurs frais les manuscrits non sollicités et refusés. Même à destination de l’étranger ! Et en tarif rapide, comme j’ai pu le constater sur l’enveloppe …
    Suivre ce lien :

    http://img10.hostingpics.net/pics/198193dumousseau.png

    Répondre
  • 7 mai 2011 à 23:24
    Permalien

    Merci, Dominic, pour tous tes bons conseils. La seule chose qui me retenait d’envoyer mon manuscrit, c’était l’angoisse (argh !) de gaffer sur la présentation. Du coup, j’ai appris plein de choses… Il ne me reste plus qu’à passer à l’acte !
    IsaFrance

    Répondre
  • 28 mai 2011 à 8:41
    Permalien

    Quoique le billet, rappelle le parcours du combattant, L’idée est excellente.
    Cela permet d’éviter toutes les embûches pour la publication des ouvrages, pour les jeunes talents.

    Répondre
  • 7 septembre 2011 à 11:29
    Permalien

    Y’aurait-il un certain inconvénient de choisir une maison d’édition hors de son pays ? Par exemple, je suis du Maroc et je voudrais éditer mon oeuvre chez une maison d’édition française !

    Merci pour tes précieuses informations !

    Répondre
  • 8 septembre 2011 à 15:44
    Permalien

    Yassine : C’est toujours possible, mais, en cas d’acceptation, on risque de voir son livre publié dans un autre pays, et non dans le sien.

    Répondre
  • 24 mars 2012 à 16:02
    Permalien

    Bonjour Dominic,
    Je commence l’écriture d’un roman de science fiction et je compte bien suivre vos précieux conseils. Une question cela dit, sur la façon d’exprimer à l’écrit, le fait que le personnage est en train de penser et non pas de parler. Comment puis-je le faire apparaître pour mon manuscrit ?

    Répondre
  • 24 mars 2012 à 20:25
    Permalien

    Karine : Plusieurs emploient les italiques. Sinon, on peut simplement utiliser des tournures narratives pour que ce soit évident.

    Répondre
  • 14 mai 2012 à 12:43
    Permalien

    Bonjour Dominic
    Sa serai pour savoir je vais commencer l’ecrtiture d’un manga ( merci pour tes conseils) mais pour mes dessins , personnages , couverture et ce qui vont avec le dialogue commen je fait ?

    Répondre
  • 19 juillet 2012 à 5:45
    Permalien

    Souvent, les grosses ou grandes éditions, ne font pas cas de nos manuscrits. Bons ou mauvais. Leurs réponses sont des explications standarts. Pour cause.Nous auteurs, ne sommes pas du tout connus. Donc, ne prennent pas de risques. Sinon, nous ne sommes pas hommes/femmes publiques. Donc inintéressant pour leur image de marque. Il faut-être réaliste. La solution, est de trouver un petit éditeur à compte d’auteur. Son coût varie entre 400 et 800 €. Tout dépend du nombre de pages. Cordialement

    Répondre
  • 3 décembre 2012 à 10:48
    Permalien

    Bonjour Dominic,
    Merci pour tous vos conseils, je souhaite envoyer le livre qu’a écrit mon ami, pouvez-vous me dire comment m’y prendre pour ne pas être ridicule.
    Merci

    Répondre
  • Ping :La lettre de présentation et le synopsis qui accompagneront votre manuscrit | Dominic Bellavance

  • Ping :Préparer son manuscrit avant de l'envoyer aux éditeurs | Dominic Bellavance

  • 15 décembre 2013 à 20:20
    Permalien

    J’adore ton site! Je me pose une question par compte. Je commence a penser a envoyer mon manuscrit pour la toute première fois. j’ai écrie une trilogie. j’envoie la trilogie ou en générale on commence avec le 1er?

    Et la seul maison d’édition que je lis leur livre et qui publie le style de roman que j’ai écrie ce situe a paris. Je c’est que c’est pas préférable mais si ces le cas…quel conseil me donne tu? difficile d’être accepter? ou difficile la communication quand c’est loin?

    Répondre
  • 19 décembre 2013 à 13:52
    Permalien

    Cynthia : Si vous avez déjà écrit toute la trilogie, vous pourriez envoyer l’oeuvre au complet. Et des maisons d’édition qui publient de la fantasy, il n’y en a pas qu’à Paris. Il suffit de faire une petite recherche sur le Web ou en librairie ou en découvrir d’autres.

    Répondre
  • 10 janvier 2014 à 20:49
    Permalien

    Ont dit par compte que la publication au Québec est faible. Que les auteurs auront plus de chance a l’étranger…

    Merci pour ton conseil :)

    Répondre
  • 31 août 2014 à 19:15
    Permalien

    Bonjour Dominic,
    Je souhaite envoyer un manuscrit pour la jeunesse, drôle et poétique ; je voudrais savoir s’il y a des maisons d’éditions spécialisés pour l’écriture poétique en littérature jeunesse ? merci d’avance

    Répondre
  • Ping :La lettre de présentation et le synopsis de votre manuscrit - Dominic Bellavance

  • 11 mars 2015 à 6:50
    Permalien

    Bonjour

    j’ai lu avec attention vos conseils
    Je suis dans l’écriture d’un roman d’aventure dans le style de Tolkien, Lovecraft le tout à l’époque de la seconde guerre mondiale.
    je suis en contact avancé avec une maison d’édition à qui j’ai envoyé mes 200 premières pages ( je connais un collaborateur à titre personnel) . Ils souhaiteraient engager une collaboration et pourquoi pas une édition pour 2016 car ont apprécié ce que j’ai soumis
    J’ai dores et déjà tout le scénario en tête mais j’ai un souci : Ils me demandent un pitch de présentation ( 2/3 de l’histoire + cliffhanger promotionnel) sous forme rédactionnelle mais aussi en “bullet point” : Résumé des 2/3, présentation des personnages etc. et là, je coince complètement

    Auriez vous quelques exemples à me soumettre non pas sur le fond mais sur la forme ?
    Je vous remercie par avance de votre retour ( en espérant que le site fonctionne toujours)

    Bonne journée
    Cordialement

    Thomas

    Répondre
  • 11 mars 2015 à 10:33
    Permalien

    La demande étant très précise, il serait difficile de trouver des exemples. Conformez-vous à leurs demandes et tout devrait bien aller. Vous pouvez toujours leur demander des exemples, ils vous en fourniront sûrement.

    Répondre
  • 12 mars 2015 à 5:51
    Permalien

    Bonjour

    Merci de cette première réponse
    Dans un cadre général, auriez vous des exemples à me proposer, c’est à dire, un pitch de présentation “classique” que vous auriez soumis ou que vous avez en votre possession ?
    Je dois vous avouer que je trouve cet exercice assez difficile !

    Passez une bonne journée
    A vous lire

    cordialement
    Thomas

    Répondre
  • 15 mai 2015 à 17:20
    Permalien

    Bonjour,
    Etrange… personne se semble relever un élément qui pourtant active anormalement mes neurones… alors bon, je pose ma question et désolé si j’ai loupé une info : le format des feuilles en 8½ x 11… ben oui, le A4 si j’ai bien compris on évite ? Je regarde sur le site de mon reprographe, pas de format 8½ x 11… le A4 vraiment c’est non ? Ou comment vous faites ?
    Merci !

    Répondre
  • 19 mai 2015 à 10:07
    Permalien

    Je crois qu’en France, le format A4 est plus standard qu’au Québec. Donc, ça pourrait marcher pour vous.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *