fbpx

En avril 2012, la maison d’édition Porte-Bonheur publiait les trois premiers volumes d’une nouvelle série intitulée Les clowns vengeurs, respectivement écrits par Guy Bergeron, Michel J. Lévesque et Mathieu Fortin. L’éditeur décrit cet univers ainsi :

Les clowns vengeurs : une formidable série de science-fiction qui met en scène les Odi-menvatts, ordre secret de tueurs à gages, désignés sous le nom macabre de clowns vengeurs. Pourchassés par le gouvernement légitime, assimilés à une faction rebelle à l’autorité gouvernementale, les clowns vengeurs exercent leur mission avec une rare dévotion, revêtant leurs sordides habits et leur terrifiant maquillage de clowns avant d’exécuter les victimes qui leur ont été désignées.

Imaginez donc une ville futuriste avec un gouvernement qui sert ses intérêts avant celle de la population. J’entends par là : d’une manière vraiment plus intense qu’aujourd’hui. Et lorsque les gens subissent des crimes, leur réflexe n’est plus d’appeler la police. Ils se font justice eux-mêmes et engagent des tueurs à gages déguisés en clowns, qu’on nomme les « menvatts ». Les menvatts ayant gagné un important capital de sympathie auprès du peuple, le gouvernement ne peut songer à les éliminer tous sans risquer un soulèvement populaire. Il n’hésite pas, cependant, à les traquer en secret grâce à ses super-soldats : les arcurides. Sont bien sûr au rendez-vous horreur, action, intrigue et gadgets futuristes.

L’origine de cet univers

Comme l’indique la couverture des livres, cet univers a été initialement imaginée par Michel J. Lévesque. De 2004 à 2006, l’auteur a publié des nouvelles dans le fanzine Brins d’éternité et la revue Solaris, dans lesquelles les menvatts et les arcurides apparaissent pour la première fois. La liste de ces nouvelles :

  • « Une autre histoire de Menvatts », Brins d’éternité, no 2, 2004
  • « Menvatt Story », Brins d’éternité, no 6, 2005
  • « Menvatt Blues », Solaris, no 156, 2005
  • « L’Arcuride », Brins d’éternité, no 10, 2006

De plus, en 2011, Brins d’éternité publiait une bande dessinée inédite née d’une collaboration entre Michel J. Lévesque et Adeline Lamarre. Un des clowns s’est retrouvé en outre sur la couverture de la revue : Brins d'éternité #29 Adeline Lamarre avait déjà illustré d’autres récits des clowns par le passé, notamment dans Solaris.

Noires nouvelles

En 2008, la maison d’édition Les Intouchables publiait le recueil Noires nouvelles qui regroupait plusieurs récits de Michel J. Lévesque. Toutes les nouvelles des clowns vengeurs parues de 2004 à 2006 s’y retrouvaient, parfois avec un nouveau titre. Sur la couverture apparait un visage familier : Noires nouvelles Aujourd’hui, ce recueil est malheureusement épuisé.

La nouvelle série Les clowns vengeurs

Les clowns vengeurs revivent en 2012 sous la bannière de Porte-Bonheur. Pour l’instant, la série réunit les auteurs Guy Bergeron, Michel J. Lévesque, Mathieu Fortin, Jonathan Reynolds, Pierre H. Charron, Ève Patenaude et moi-même.

Valse macabre
Concertos pour Odi-Menvatt
La volonté d'Odi
Les couloirs de l'éternité
L'initié
Clandestine
Les limbes des immortels

Ces livres peuvent se lire dans leur ordre de publication ou pas. Des liens sont néanmoins faits entre les histoires; certains personnages qu’on a vus dans un des volumes peuvent revenir dans un autre. C’est pourquoi je recommande, bien personnellement, de les aborder dans l’ordre.

Pour découvrir cette série

Si comme moi votre budget est limité et que vous souhaitez découvrir la série Les clowns vengeurs avec un investissement minimal, vous pouvez :

  • télécharger gratuitement la nouvelle Menvatt Story offerte par Michel J. Lévesque;
  • lire les extraits des Clowns vengeurs en numérique, sur l’iTunes Store ou n’importe quelle boutique de livres électroniques (cherchez « clowns vengeurs »);
  • acheter le premier livre de la série à 2,95 $ en librairie, s’il reste des copies à prix spécial, ou le télécharger en numérique pour 1,99 $.

Vous aimez l’univers glauque des Clowns vengeurs? Alors n’hésitez pas à vous procurer les autres romans de la série. Leurs auteurs seront en signatures au Salon du livre de Montréal en fin de semaine, alors profitez-en! Celui que je signe, Les limbes des immortels, devrait sortir en librairie le 5 décembre prochain.

MISE À JOUR : Depuis novembre 2013, la série Les clowns vengeurs possède son propre site Web. Visitez-le!

La petite histoire des clowns vengeurs

6 avis sur « La petite histoire des clowns vengeurs »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *