On peut dire que l’évènement Facebook organisé par Patrice Cazeault et Amélie Dubé a été un succès sur toute la ligne. Et je ne suis pas le seul à le dire, comme les articles positifs foisonnent autant dans les journaux que sur les blogues des collègues.

Mireille et moi, qui étions en vacances en Beauce durant cette journée, n’avions pas vraiment accès à une librairie, alors tout s’est passé sur Internet. On a acheté nos livres sur Leslibraires.ca (environ une demi-douzaine, autant papier que numérique) et on avait un plaisir fou à voir les photos des gens défiler sur la page de l’évènement.

Mireille a même organisé un sondage maison (auquel vous pouvez encore répondre) pour savoir ce que vous aviez acheté, où vous l’aviez acheté, etc. Le journal Voir a déjà publié quelques statistiques liés à cette enquête.

Moi-même, j’ai été interviewé durant cette journée au 98,5 FM pour parler un peu du Grand défi de littérature québécoise 2015, dont le commencement est imminent.

Je dois l’avouer, après ce 12 août réjouissant, j’ai été un peu «lendemain de brosse». Comme l’ont été beaucoup de gens.

Encore une fois, merci, Patrice et Amélie.

Je pense que vous annoncez un vent de changement rafraîchissant dans le milieu du livre, au Québec.

Et maintenant, qu’est-ce qui se passe?

Dans tous les commentaires qui ont défilé sur la page du 12 août, j’ai lu plusieurs fois des trucs du genre : “J’aimerais vraiment que le 12 août dure toute l’année!” Et c’est vrai qu’on aimerait ça, que la littérature québécoise soit sur un “high”, pas juste une journée.

Ben je vous annonce que je vais travailler fort pour que ça continue.

Au départ, quand je concoctais le Grand défi de littérature québécoise, je faisais ça surtout pour Mireille et moi (on avait besoin d’un sérieux coup de pied au cul pour lire les livres qu’on avait chez nous). On se disait qu’une dizaine de personnes nous rejoindraient si on était chanceux, mais pas plus. Parce qu’après tout, “les gens sont pas assez crinqués pour embarquer dans une grosse affaire de même”.

On s’est trompés, apparemment.

En deux semaines (en date du 14 août à 13h25) :

De plus, des enseignants m’ont annoncé qu’ils feraient participer leur classe, et même leur école. Ça commence à lever. Certes, ça ne fera les manchettes comme le 12 août, puisque le défi sera un évènement de longue haleine. Mais ça va être amusant. Et très motivant.

Je rappelle qu’il est encore temps d’embarquer dans le bateau, comme le défi commencera seulement le 1er septembre 2014 (plus que 18 jours!). Vous pouvez télécharger votre feuille de score au format PDF ou au format Excel dès aujourd’hui.

Des suggestions de livres pour votre défi

Mireille et moi, avec la précieuse aide de Prospéryne, sommes en train de vous trouver des suggestions de livres pour vous aider à remplir votre défi.

Nous avons classé, dans la bibliothèque du groupe Goodreads, plusieurs livres dans les catégories que l’on retrouve sur la feuille de score (regardez la colonne de gauche, sur la page liée). On va essayer de trouver au moins une suggestion dans chaque catégorie. Le travail n’est pas fini à 100 %, comme je dois m’occuper d’autres choses ces jours-ci. Mais on se rapproche du but.

Si vous êtes un membre de Goodreads, vous pouvez contribuer à l’élaboration de cette liste de lectures, que ce soit simplement pour le plaisir ou, si vous êtes un auteur, pour mettre vos livres en valeur. Voici comment procéder :

1. D’abord, assurez-vous d’être un membre du groupe sur Goodreads.

2. Rendez-vous sur la page de la bibliothèque du groupe Goodreads.

3. Entrez le nom d’un auteur ou d’un livre dans le champ de recherche situé juste sous “Add book”, et appuyez sur “Search”.

Ici, on recherche un livre de Caroline Allard.

4. Trouvez le livre que vous désirez ajouter dans le résultat de recherche et cliquez sur “Add to group”.

Capture d’écran 2014-08-14 à 13.41.17

5. Dans la fenêtre qui apparaîtra, cliquez sur “Choose shelves” et sélectionnez les catégories où le livre pourrait être inscrit. Essayez d’être le plus rigoureux possible.

Capture d’écran 2014-08-14 à 13.43.30

6. Cliquez sur “Save group book”. Voilà!

Je vous rappelle que, si vous êtes un auteur, vous avez ici une occasion en or pour donner une bonne visibilité à vos publications. Au cours du défi, cette liste deviendra une ressource précieuse pour les participants qui chercheront à marquer beaucoup de points et qui seront peu familiers avec certains genres littéraires. Profitez-en!

Et si vous aimez l’idée du défi, n’hésitez pas à partager la page de règlements sur vos réseaux!

Retour sur ce 12 août et suite des choses

3 avis sur « Retour sur ce 12 août et suite des choses »

  • 14 août 2014 à 19:54
    Permalien

    Ok, donc, si je m’inscris sur Goodreads, je n’aurais plus à vous harceler par courriel avec mes suggestions? Bon, ça me donne une bonne raison de m’y inscrire!

    En passant, je parle du défi à peu près à tout le monde que je croise qui a le livre à coeur. J’espère que ça fera des petits! En tout cas, tout le monde a l’air intéressé!

    Répondre
  • 14 août 2014 à 20:38
    Permalien

    Prospéryne : Tu peux continuer à m’envoyer des courriels sans problème! Comme je le dis souvent : Goodreads est performant, mais quand même un peu complexe pour les nouveaux utilisateurs, vu l’étendue des options disponibles. Mais si tu t’inscris, ça va me faire plaisir de t’aider à t’y retrouver. Et merci pour le bouche à oreille! J’ai vraiment hâte de voir à quoi ça va ressembler au 1er septembre! :)

    Répondre
  • 19 août 2014 à 8:55
    Permalien

    M. Bellavance, je vous remercie de cette superbe initiative. Vous pouvez être sûr que je ferai ce que je peux pour “infecter” mes collègues et amis, pour les inciter à participer. Chez nous, les livres sont des amis, des membres de la famille, que l’on doit traiter avec respect. Pour vous dire, je n’ai d’autre choix que de faire appel à des professionnels lorsque je déménage, car mes amis trouvent que j’ai trop de livres! Et mon fils de sept ans a déjà pris la bonne habitude de lire quelques minutes avant de s’endormir, à tous les soirs. “Mais Mamou, je sais qu’il est tard, mais ça m’aide à m’endormir et à faire des beaux rêves, lire avant le dodo…”

    Je ne voudrais pas paraître opportuniste, mais il se trouve que je suis dans la région de Québec (donc l’école que fréquente mon fils s’y trouve également). J’aurais voulu sonder votre intérêt, puisque certaines de vos oeuvres s’adresse à un public plus jeune, de venir faire une conférence dans cette école, question de promouvoir votre projet auprès des enfants de l’école. Chose certaine, c’est que peu importe votre réponse, je me ferai le héraut de cet événement auprès de ces jeunes cerveaux.

    Mélanie Paré

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *