Cette semaine, j’ai travaillé à temps plein. Une urgence au centre de recherche, on avait besoin de quelqu’un pour travailler sur un projet (ce quelqu’un, c’est moi.)

J’ai donc passé l’entièreté de mes journées au bureau et le soir, ayant les yeux usés jusqu’à la cornée, je n’étais plus capable d’écrire un seul mot. Même pas un billet de blogue. Rien.

Et là, on dirait que je manque de motivation pour “replonger” là-dedans. Avec un petit mal de tête qui me martèle le crâne, j’ai rien trouvé de mieux à faire que d’écouter le hockey à Radio-Canada. Je tiens à préciser que, oui, j’ai des amis, mais ils sont tous occupés avec leurs projets et leurs blondes. J’suis full fru. Bleh!

La semaine prochaine, ça sera la même histoire : travail au bureau l’écriture mis en pause. Je vais en survivre.

Je termine mon billet avec une photo-choc, prise en me rendant au Salon du livre de l’Estrie.

Le genre de chose qu'on ne veut jamais voir

Quand le “vrai” travail reprend le dessus
Étiqueté avec :        

5 avis sur « Quand le “vrai” travail reprend le dessus »

  • 26 octobre 2008 à 6:59
    Permalien

    Woot?!? Belles photos sur le site de ta job ;) T’as pourtant l’air heureux!

    Répondre
  • 26 octobre 2008 à 19:55
    Permalien

    Heu… c’est “rochant” ça. Tu sembles avoir pris la photo au volant avec un camion dans ta voie ?? !
    Ou une photo vers l’arrière ?

    Enfin, l’effet est saisissant !

    Répondre
  • 26 octobre 2008 à 20:00
    Permalien

    Bon, c’est assez : je dévoile mon grand secret.

    En fait, c’est un camion qui se faisait remorquer et je suivais la remorque. Je me suis dit : “Hey! Ça ferait une bonne photo!” ;)

    Répondre
  • 29 octobre 2008 à 19:45
    Permalien

    En effet, ça fait une excellente photo ! Mais tu l’as prise en conduisant ??! Ok, j’avoue, je fais ça aussi à l’occasion, c’est un poil dangeureux, mais ça fait parfois de beaux clichés. ;-)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *