Comme vous le savez, j’ai récemment travaillé sur des romans non linéaires dans la collection « Un roman dont vous êtes la victime », publiés aux Éditions Corbeau.

Dans ce genre de livre, le lecteur lit quelques chapitres, puis est confronté à des choix qui ont des conséquences directes dans le récit.

Ces romans sont particulièrement compliqués à écrire, et pour le plan, c’est un véritable casse-tête!

Heureusement, j’ai découvert les applications de cartographie mentale pour m’aider à planifier un peu ces monstres. J’utilise personnellement Scapple, une application conçue par Literature & Latte, la même compagnie derrière Scrivener, mon logiciel d’écriture favori.

Avec Scapple, je peux concevoir, de façon très visuelle, l’arborescence complète de mon histoire avant d’en commencer la rédaction. Ça m’évite bien des migraines.

Un exemple :

Cartographie mentale avec Scapple

N’hésitez pas à utiliser les application de cartographie mentale comme celle-ci pour travailler sur différents aspects de votre histoire, tels que :

Ce genre d’outil peut vous donner un sacré coup de pouce. Et il n’existe pas seulement Scapple : vous découvrirez une panoplie d’autres logiciels gratuits ou payants en tapant « mind mapping app » dans Google.

Avez-vous déjà utilisé ce genre de support visuel dans votre préparation à l’écriture?

Recevez un modèle Word gratuit et des conseils d’écriture mensuels

Abonnez-vous à mes conseils d’écriture mensuels et obtenez un modèle Word (.doc) pour commencer votre manuscrit littéraire du bon pied.

En savoir plus sur cette offre

Planifier son roman avec la cartographie mentale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.