Vous l’avez surement vu : la programmation préliminaire du congrès Boréal 2013 a été dévoilée. Si tout va comme prévu, je participerai à trois tables rondes et une séance de dédicaces avec d’autres auteurs des Clowns vengeurs.

J’y donnerai également une conférence intitulée Introduction à Scrivener, le samedi à 17 heures.

Je voulais vous donner quelques détails là-dessus.

D’abord, voici la description qui apparait dans le programme :

Depuis un an, Dominic Bellavance a délaissé Microsoft Word pour Scrivener, un programme spécialement conçu pour les écrivains et les scénaristes. Scrivener facilite la planification, la structuration et la mise en forme des fictions longues, en plus d’offrir d’intéressants outils de rédaction. Dans cette conférence, Dominic présentera les principales fonctions du logiciel et montrera de quelles manières un écrivain de SF&F peut en tirer profit au maximum.

En résumé, je créerai devant vous – avec votre aide surement – un début de roman bidon en utilisant les différentes fonctions du logiciel. Ce sera participatif; les sujets seront orientés selon les questions que je recevrai (mais j’ai quand même préparé du matériel au cas où l’audience serait silencieuse, ne vous inquiétez pas).

Le but de cette activité n’est pas nécessairement de « vanter » Scrivener et de vous enfoncer le produit dans la gorge avec un bâton. Je n’ai aucune affiliation avec Literature & Latte et je ne tire aucun profit de cette activité. Seulement, je pense qu’il est important de savoir remettre en question ses vieilles habitudes, peu importe dans quel domaine on évolue. La conférence suit cette idéologie.

J’ai utilisé Word pendant des années sans jamais avoir essayé autre chose. Est-ce pareil pour vous?

Note importante : Vous remarquerez que j’ai phrasé la description de cette activité de façon spécifique, pour éviter de vous faire croire qu’en changeant de logiciel, vous allez vous mettre à écrire de meilleurs romans « magiquement ». Je précise que Scrivener excelle dans trois domaines : la planification, la structuration et la mise en forme. Bref, il permet de gagner un temps précieux.

Cela signifie que, si vous écrivez de mauvais livres aujourd’hui, avec Scrivener, vous allez probablement le faire encore. Mais le processus sera plus rapide. God save us all.

Vous pouvez dès maintenant découvrir Scrivener en téléchargeant une version d’essai de 30 jours (cherchez le lien en haut de la page de destination). Si vous l’installez aujourd’hui, le logiciel sera encore actif au congrès. Vous pourrez suivre sur votre portable si le cœur vous en dit.

Au plaisir de vous voir au congrès!

Introduction à Scrivener : une conférence au congrès Boréal 2013
Étiqueté avec :        

2 avis sur « Introduction à Scrivener : une conférence au congrès Boréal 2013 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *