fbpx

Depuis une semaine, je suis atteint de l’influenza – assez sévèrement, d’ailleurs – et je vous le jure : c’est pas un cadeau. Je commence à peine à arrêter de me cracher les poumons, et je recommence un tout petit peu à dormir.

Ainsi, la période du 28 février au 5 mars 2016 sera classée, dans mes souvenirs, au sommet de la catégorie “Top 10 des semaines de marde à vie”.

À paraitre : le roman humoristique Bienvenue à SpamvilleMais au moins, ça s’est terminé sur une bonne note.

Les éditions Porte-Bonheur m’ont enfin permis de vous révéler les informations de base de mon prochain roman intitulé Bienvenue à Spamville, qui paraitra ce printemps. Allons-y de ce pas, en commençant par le résumé…

* * *

Imaginez un Québec alternatif où les personnages sont des sites Web et des applications…

Julie Séguin a installé un micro-ondes neuf sans l’avoir inspecté au préalable. Conséquence : elle attrape un virus domestique. Toutes les écritures dans son appartement se transforment en caractères japonais sous ses yeux. La contagion est agressive, elle menace même de se répandre chez les voisins. De toute urgence, Julie engage la compagnie de nettoyage Nortonne Express.

Avec Hélène, sa colocataire, Julie décide donc de passer le weekend à Saint-Patrice-de-l’Ancienne-Montagne, avec l’intention de visiter Karine Blanchette, une de leurs amies. Seul bémol : Julie ignore l’adresse de Karine, et la municipalité aurait récemment banni le téléphone de son territoire.

Pendant leurs recherches, Julie et Hélène croisent une panoplie d’habitants aux moeurs colorées, dont Madame Angèle Pawarpoin, Maître Ouikipèdia, Docteur Foteau-Choppe, Chad Hioutoube, Sophie Flasche, etc.

Et comme les problèmes ne viennent jamais seuls, Julie et Hélène apprennent qu’une tueuse en série fait les manchettes à Saint-Patrice, et qu’elles pourraient se retrouver dans le collimateur de la meurtrière.

Dominic présente une histoire humoristique, avec une touche d’intrigue policière, où les personnages sont des personnifications de sites Web et d’applications ; un concept qui sort clairement de l’ordinaire.

Bienvenue à Spamville

* * *

C’est ça, le projet bizarre dont je vous parlais depuis un moment.

Et je pense qu’il vaut vraiment la peine d’être lu.

“Heille, t’es pas mal modeste, el’gros.”

Non, je niaise pas. Dans ce livre-là, j’y ai mis les bouchées doubles. Je l’ai réécrit je-sais-plus-combien-de-fois. J’ai hurlé (littéralement) devant ce manuscrit que je croyais inachevable. Il m’a tourmenté pendant des années. Et là, y’est fini. Je pensais jamais que ça arriverait.

Si vous avez aimé l’humour de Toi et moi, it’s complicated, le roman Bienvenue à Spamville est définitivement pour vous. J’y passe au crible une panoplie de phénomènes liés à l’informatique, et plus particulièrement à l’Internet, en empruntant l’angle de l’actualité et celui de la nostalgie. La (gentille) moquerie se passe autant dans les personnages qu’à travers les “phénomènes sociaux” dans l’étrange ville qu’est Saint-Patrice-de-l’Ancienne-Montagne.

Et ça, ce n’est que la toile de fond. Je vous jure qu’on n’a pas besoin d’être un crack de l’informatique pour apprécier l’histoire, qui est écrite totalement et délibérément à la manière d’un page turner où TOUT VA TOUJOURS TELLEMENT MAL. Vous êtes averti.

Maintenant, quand est-ce que ça sort, ce livre-là?

On en est pas encore sûrs à 100 %. Au départ, c’était censé être à la fin mars, mais il semblerait que des petits retards soient possibles avec l’imprimeur, donc c’est pas coulé dans le béton.

Disons qu’il va sortir dans “à peu près un mois”, et sûrement à temps pour le Salon du livre de Québec.

Je vais vous tenir au courant. Promis.

En attendant la sortie du livre, on pourra jouer à un petit jeu ensemble… On s’en reparle dans le prochain billet.

À paraitre : le roman humoristique Bienvenue à Spamville

Un avis sur « À paraitre : le roman humoristique Bienvenue à Spamville »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *