Ça faisait maintenant presque deux ans que j’avais envie d’acheter Antidote. J’ai attendu pour deux raisons. La première : c’est très dispendieux (plus de 100 $). La deuxième : j’avais peur de rendre ma collection de dictionnaires obsolète. J’ai quand même investi beaucoup d’argent – et détruit un demi-arbre – pour me les procurer.

Mais, la semaine dernière, je me suis enfin décidé.

*chic-à-ching*

Je l’ai installé et, après l’avoir essayé amplement, j’ai crié intérieurement : « Tabwère! Comment j’ai fait pour écrire pendant 7 ans sans ça… »

Il me faudrait beaucoup de lignes pour vous énumérer les bienfaits apportés par ce petit logiciel. Pour moi, toutefois, les trois meilleures sont les suivantes : 1 – corriger les fautes (en particulier les anglicismes et toutes ces maladresses qu’on connait mal), 2 – pour identifier les répétitions et 3 – pour enrichir un texte à l’aide des dictionnaires intégrés (synonymes, antonymes, etc.).

Bref, je qualifie Antidote comme un incontournable. Sans hésiter une seconde. Je n’oserais pas prétendre qu’il remplacerait la référence suprême qu’est le Robert, mais, en ce qui concerne d’autres ouvrages, il me fera économiser un temps précieux.

Une merveille appelée Antidote
Étiqueté avec :                

7 avis sur « Une merveille appelée Antidote »

  • 21 octobre 2007 à 15:37
    Permalien

    Bienvenue dans le club :)

    C’est effectivement un logiciel remarquable. Point. (Et il fonctionne sur Linux. Enfin, moi j’ai réussi à le faire rouler sous Ubuntu Feisty)

    Moi aussi j’aime beaucoup le filtre de répétition, ça permet de retravailler un texte d’une façon radicalement différente, et très efficace…

    Amuse-toi bien :P

    Répondre
  • 21 octobre 2007 à 15:58
    Permalien

    J’ai lu un article récemment (je crois que c’était dans le Soleil) qui parlait d’Antidote et qui m’a en effet confirmé que ce dernier est un des seuls (sinon le seul) correcteurs orthographiques à rouler sous Windows/OSX/Linux et dans une variété de logiciels, et pas seulement ceux faisant partie de la suite Microsoft Office… :)

    Répondre
  • 22 octobre 2007 à 9:07
    Permalien

    Il est sur ma liste. C’est définitif. Je l’ai essayé un peu sur Mac OS et il fonctionne bien, même s’il ne s’intègre pas avec les logiciels que j’utilise. En passant, il ne t’a pas souligné “Tabwère” dans ton billet? ;-)

    Répondre
  • 29 octobre 2007 à 6:44
    Permalien

    Je dois avouer que ce logiciel était mon logiciel le plus utile pendant mes 3 années de Cégep. Même Photoshop ne se rend pas à la cheville d’Antidote. Très franchement, tu as fait un achat que tu ne regretteras jamais.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *