Trois nouvelles critiques sont parues récemment : deux sur le Web et une dans le Journal de Beauce-Nord.

D’abord, Isabelle Simard, une lectrice que j’ai eu la chance de rencontrer à Trois-Rivières, prononce son verdict sur CôtéBlogue.ca :

Les mots simples et efficaces. L’écriture, un peu à la manière d’un clavardage sur Internet, nous garde en haleine du début à la fin. […] Et l’intrigue? Joliment ficelée. Même la plus tordue des “gossip girl” n’aurait pu entortiller une histoire du genre.

Frédéric Raymond, qui est venu faire un tour au lancement, en parle également sur son blogue :

Le court roman, publié chez Coup de tête, est une lecture aussi addictive que le réseau social qui est sa toile de fond. Vraiment un plaisir à lire. Le style de Bellavance est enjoué et dynamique, ce qui va à merveille avec le désir d’instantanéité que vivent les personnages du roman.

Enfin, Pierre-Luc Lafrance, rédacteur au Journal de Beauce-Nord, raconte son expérience au lancement du livre et glisse un mot sur le roman :

On connaissait le Dominic Bellavance dans le mode héroïque et chevaleresque, on le redécouvre dans un ton moderne, mordant et humoristique. Un humour souvent vitriolique, mais on rit à plusieurs occasions. Dans ce livre, il dépeint l’omniprésence de la vie virtuelle et tente de voir certaines conséquences de cette surexposition de nos vies, alors que l’information est accessible à tous.

On peut lire l’article complet à la page 12 sur la version numérique du journal.

Je resterai à l’affût pour les critiques à venir…

Trois nouvelles critiques pour Toi et moi, it’s complicated

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *