Comme j’ai eu la note de passage pour 2009, l’ODQ ne m’a pas retiré mon droit de pratique. Je peux donc me lancer pour 2010.

J’ai hésité un moment avant de faire ces prédictions. La raison est la suivante : plusieurs de mes projets ne sont pas encore annoncés et, par conséquent, doivent rester secrets.

Rien ne m’empêche, toutefois, d’utiliser des noms fictifs.

Notez donc que, ci-dessous, tous les titres de livres qui ne sont pas annoncés apparaitront en orange tandis que les maisons d’édition concernées seront seront en bleu. Je révèlerai les véritables noms en décembre 2010 ou plus tôt, si on m’autorise à le faire. Patience.

Janvier 2010

Je m’inscris à l’Université Laval pour la session d’hiver 2010. Je prends 5 cours, mais comme je réalise que ça ne me laisse aucun temps pour l’écriture, j’en abandonne un avant la date limite de remboursement.

Avant le début de la session, j’essaie de terminer la première révision de Ponction fabuleuse.

Je rencontre Les Éditions CSI à leurs bureaux. Nous discutons surtout de Luciole vénale, mais nous parlons aussi de Ponction fabuleuse.

Les Six Brumes me soumettent la version finale de Sintara et le Scarabée de Mechaeom pour d’éventuelles coquilles.

Les éditions Coups de tête me soumettent leurs suggestions de couverture pour Toi et moi, it’s complicated.

Février 2010

Je participe au Salon du livre de Longueuil, mais seulement la fin de semaine. À mon grand bonheur, je ne dors pas au même endroit que l’an passé.

Nous lançons Sintara et le Scarabée de Mechaeom à Québec.

Mars 2010

Lancement de Toi et moi, it’s complicated à Québec.

Je participe au Salon du livre de Trois-Rivières malgré ma charge de travail à l’université. Je divise mon temps entre le kiosque de Benjamin et celui des éditions Coups de tête. Mon livre Toi et moi, it’s complicated se vend très bien.

Je recommence à travailler sur Luciole vénale.

Sintara et le Scarabée de Mechaeom est vu pour la première fois en librairie.

Avril 2010

Salon du livre de Québec. Benjamin a apporté les corrections nécessaire à leur kiosque, et ainsi, je réussis à vendre plus de copies de Sintara et le Scarabée de Mechaeom.

Je vais au Salon du livre d’Edmundston durant ma semaine d’examens. Heureusement, je n’avais pas d’examen dans mon cours du jeudi; c’était plutôt une dissertation à remettre. Ainsi, je ne suis pas dans la merde.

Je soumets une première version de Ponction fabuleuse aux Éditions CSI.

Mai 2010

Je participe au congrès Boréal à Québec. On y voit plein de jeunes gens du Cégep de Sainte-Foy.

Je suis un auteur invité au Salon du livre de l’Abitibi. J’ai enfin droit à mon massage.

J’entame l’écriture de Ovipares téméraires qui sera destiné aux éditions Coups de tête.

Juin 2010

Je reçois les premières corrections pour Ponction fabuleuse. La majorité du mois sera consacré à la révision du livre. Ovipares téméraires devra attendre.

Le concours “Les élus des Xayiris” prend fin. Seulement trois personnes ont réussi à accumuler toutes les cartes.

Juillet 2010

Je passe la majeure partie de mon temps à écrire chez moi et dans les cafés.

Aout 2010

Je remets la version finale de Luciole vénale aux Éditions CSI. On me soumet d’autres corrections.

Pour me venger, je soumets aussi la version finale de Ponction fabuleuse aux Éditions CSI. On me soumet d’autres corrections.

Je me questionne longuement à savoir si je rentre aux études à l’automne. En fin de compte, je choisis de prendre seulement un cours et de laisser tomber les prêts et bourses.

Septembre 2010

Je remets les versions finales de Luciole vénale et Ponction fabuleuse aux Éditions CSI. Ils sont satisfaits des copies. Luciole vénale sera prévue pour le début de 2011 tandis que la date de Ponction fabuleuse reste indéterminée.

Je commence aussitôt à travailler sur Cricket boudeur.

Au Salon du livre du Sagyuenay, Toi et moi, it’s complicated connait un bon succès.

Octobre 2010

Je reprend l’écriture de Ovipares téméraires.

Salon du livre de l’Estrie : nous écoulons les derniers stocks de Sintara et le Scarabée de Mechaeom. Le livre va en réimpression.

Novembre 2010

L’écriture avance très bien. Je termine le travail sur Cricket boudeur et je soumets le résultat aux Éditions CSI.

Au Salon du livre de Montréal, je fracasse un record de ventes personnel avec Toi et moi, it’s complicated.

Je participe pour la première fois au Salon du livre de Rimouski avec les éditions Coups de tête.

Décembre 2010

Je soumets Ovipares téméraires aux éditions Coups de tête. Je ne reçois pas de réponse immédiatement.

On m’envoie de nouvelles corrections à faire sur Cricket boudeur. J’ai le temps de les terminer durant le mois et j’envoie le résultat aux Éditions CSI. On accepte cette version.

Voilà qui fait le tour de l’année. Comme vous l’avez remarqué, j’ai une vision assez optimiste pour 2010. J’ai déjà une bonne idée des projets sur lesquels je vais travailler, contrairement à 2009, où j’abordais l’année un peu à l’aveuglette.

La grille de correction restera la même. Ferais-je mieux que cette année? On verra ça en décembre 2010.

Prédictions pour 2010 — Et c’est parti!

16 avis sur « Prédictions pour 2010 — Et c’est parti! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *