Parrain : Alors, jeune homme? On se lance dans l’aventure de l’écriture, hein? Ah! quelle belle ambition! Les joies de la plume, le parfum des mots, la richesse incrustée dans les lettres. L’énergie créatrice à l’état brut. Balzac. Proust. Hugo! Te voilà prêt à tout, marchant sur le sentier qui mène au grand « L »!

Jeunauteur : OK.

Parrain : Mais dis-moi : quel aspect de ton écriture veux-tu améliorer en premier?

Jeunauteur : Ma vitesse.

Pour se débarrasser d’un parrain d’écriture
Étiqueté avec :    

4 avis sur « Pour se débarrasser d’un parrain d’écriture »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *