fbpx

Le silence des sept nuits, partie 2 : L'ultime réveil

Après des mois de travail acharné, voilà que je peux enfin tenir entre mes mains le fruit de tout ce labeur.

C’est toujours un sentiment exaltant, même après avoir écrit une quinzaine de romans. Never gets old.

Et même si je me trouve physiquement derrière le livre, sachez que d’autre personnes ont bossé fort là-dessus, dont Eve Patenaude, auteure à la direction littéraire, Simon Rousseau à la direction de collection, Mathieu C. Dandurand pour la superbe couverture et Josée Marcotte, qui m’a aidé à fignoler mon plan avant l’écriture. À cela, j’ajoute tous ceux qui m’ont aidé et supporté depuis le 1er tome, dont le fruit du travail a nécessairement influencé le 2e.

J’espère que vous aimerez votre lecture. Car mon but, c’est bien de vous faire triper, rire, pleurer, rager. L’ennemi de l’auteur est l’indifférence, et je souhaite de tout coeur avoir bien fait mon travail.

L’ultime réveil vient d’arriver à la maison!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *