fbpx

Je commence déjà à penser à l’impression de mes manuscrits pour mon comité de lecture. L’opération est couteuse (environ 22$ d’encre, 5$ de papier et 5$ de reliure), surtout que j’assemble environ 4 ou 5 documents à cette étape. La facture s’élèvera donc au-dessus de 100$.

Auparavant, j’achetais des cartouches réusinées chez Bureau en gros (de marque Ko-rec-type si ma mémoire est bonne), mais les magasins ont dû retirer ces articiles suite aux pressions des compagnies d’imprimante (Canon, Epson et cie.), qui n’appréciaient pas de perdre leur monopole. J’ai toutefois découvert un site canadien où l’on peut se procurer des cartouches à rabais : ExcelToner.ca

Si je profitais de leurs prix, le cout pour remplir le noir de mon imprimante passerait de 22$ à 6,50$. Intéressant! Mais est-ce fiable? Le site est particulièrement laid.

J’ai tout de même essayé d’en acheter par carte de crédit. Si je reçois ma commande, ou si je me fait frauder, vous serez les premiers à le savoir.

Les cartouches d’encre réusinées sont les amies des écrivains
Étiqueté avec :                

4 avis sur « Les cartouches d’encre réusinées sont les amies des écrivains »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *