fbpx

La nouvelle hantise

« Je te l’ai dit cent fois, Damian. Tu aurais dû devenir un artiste. »

Depuis longtemps, Damian Ragellan rêve d’obtenir le titre d’Arcaporal, grade militaire le plus prestigieux de Roc-du-Cap.

Contre toute attente, il le reçoit durant son adolescence, dans une chambre constellée d’éclaboussures de sang. Et il est hors de question pour lui de refuser cet honneur, même si la situation lui donne envie de vomir.

Damian commence alors son service au pire moment imaginable, dans une cité ébranlée par un fléau meurtrier.

Même si une mise en quarantaine a empêché l’éradication complète de la population, on craint qu’une brèche puisse s’ouvrir à tout moment. La menace plane, le roi Saïgon Capiaso est sur le point de craquer. Son ton se durcit. Il pourrait commettre l’irréparable.

Quelqu’un devra le raisonner avant qu’il ne soit trop tard.

La partie III de la série « Le fléau de Roc-du-Cap » : un roman de près de 40 000 mots où débute une aventure enlevante dans la capitale du Drakanitt oriental.

Ça y est! Après presque six mois de retard, La nouvelle hantise est enfin prête pour publication. Comme le résumé le précise, il s’agit ici d’un roman numérique pleine longueur (alors que les parties précédentes sont des nouvelles).

Le livre sera vendu à 3,99 $ CAN (environ 2,99 €) et est immédiatement offert en précommande sur Kobo, iBooks et Amazon Kindle. Vous pourrez l’acheter ici même à partir du 14 octobre, ce qui vous permettra de télécharger le livre en trois formats (ePub, PDF et Kindle).

Je rappelle que vous pouvez encore obtenir Le dernier rituel et Le premier survivant, les deux premières parties de la série, tout à fait gratuitement en vous abonnant à mon infolettre.

D’ailleurs, un envoi spécial de l’infolettre sera expédié le 14 octobre vers 9 h du matin (15 h, heure de Paris) pour souligner la sortie du roman. Dans ce message seront inclus 5 codes promotionnels qui vous permettront de télécharger gratuitement La nouvelle hantise sur mon site Web. Attention : chaque code ne pourra être utilisé qu’une seule fois. Ce sera donc : premier arrivé, premier servi!

Ne manquez pas le bateau et inscrivez-vous maintenant.

Sur ce, j’espère vous compter parmi les lecteurs de la série Le fléau de Roc-du-Cap. N’oubliez pas, l’aventure ne fait que commencer…

Le fléau de Roc-du-Cap, partie III : La nouvelle hantise — 14 octobre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *