Je commence à peine à lire en numérique. Je ne délaisse pas complètement le papier, mais il reste que les supports informatiques offrent quelques avantages intéressants.

Dernièrement, j’ai emprunté des livres numériques à ma bibliothèque. C’est commode, pas besoin de sortir, mais c’est, comment dire… un peu trop facile? Tellement que j’ai l’impression que l’industrie du livre va s’effondrer un jour sous ce système qui distribue de la lecture gratuite sans qu’on ait besoin de quitter son sofa. Je me sens quasiment coupable d’en profiter. M’enfin.

Donc, j’ai des livres gratuits que je peux lire sur mon iPad. Mais ce qui est vraiment pratique, comme je l’ai dit, c’est qu’aux moments où je dois aller dans le noir pour bercer mon bébé, je peux continuer ma lecture sur mon iPod, appareil qui se tient facilement dans une main et qui ne requiert aucune lumière.

Si Bluefire Reader se synchronisait d’un appareil à l’autre, ce serait un monde parfait.

Le côté pratique des livres numériques
Étiqueté avec :