fbpx

On a travaillé fort. Pendant des années, autant sur le contenu que sur le contenant. Et enfin, le voilà qui arrive.

Alégracia : l'intégrale

Alégracia : l'intégrale

Alégracia : l'intégrale

Alégracia : l'intégrale, table des matières

Le livre comporte 820 pages et est précédé de deux préfaces, rédigées respectivement par Guillaume Houle et par Jonathan Reynolds. Cet omnibus contient tous les livres suivants, d’une valeur originale de 60 $ :

  • Alégracia et le Serpent d’Argent
  • Alégracia et les Xayiris vol. I
  • Alégracia et les Xayiris vol. II
  • Alégracia et le Dernier Assaut

Toutes les histoires ont été entièrement revues et réécrites, le tome 1 ayant été l’objet des plus importants changements, surtout au niveau esthétique. Il a maigri d’environ 20 % (en nombre de mots). Pour Alégracia et les Xayiris, l’amaigrissement s’élève à environ 15 %. Et pourtant, la même histoire est racontée, à quelques détails près.

Le livre sera en vente cet automne au Salon du livre de l’Estrie (de façon officielle), de même qu’au Salon du livre du Saguenay (dans mon char), au prix de 29,95 $. Je vais regarder avec les Six Brumes durant quels autres évènements nous pourrions l’offrir. Il pourrait y avoir des lancements, mais rien n’est confirmé.

Si vous n’avez jamais lu ma série, je vous invite bien sûr à sauter à pieds joints dans cet univers, sur lequel je bosse depuis plus d’une quinzaine d’années (et dont le travail se poursuit actuellement avec la série Le fléau de Roc-du-Cap).

Évidemment, le livre peut aussi présenter un intérêt pour les lecteurs qui possèdent les volumes originaux, et qui veulent découvrir à quoi ressemble un processus de réécriture effectué 10 ans après la publication initiale. Dans ce cas, vous n’aurez qu’à ouvrir les romans aux mêmes chapitres et à jouer au jeu des différences. Même moi, je trouve ça amusant.

Enfin, j’espère que vous aimerez cette réédition! On a mis beaucoup d’amour dedans. (Et j’espère également qu’on réussira à vous la mettre entre les mains… T’sais, on a perdu notre distributeur. Il faut garder ça en tête.)

Je vous présente “Alégracia : l’intégrale”, version papier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *