«  — Bulgaboom!

— T’as ben raison, l’grand. »

Après avoir chassé Déraniro Mascuvio du Continent-Coloré, l’Arcaporal Smithen et son compagnon Bulgaboom hissent les voiles pour se rendre au Drakanitt Oriental, cette soi-disant terre aux infinies promesses.

À leur arrivée, et malgré leurs attentes, ils débarquent dans une cité déchirée par la crise. Les gens fuient. Le roi Docène met la ville en quarantaine. Le monarque a tout à craindre : la forêt voisine est infestée par des créatures humanoïdes aux oreilles pointues qui forment, en secret, une armée d’archers et de tree huggers.

Les elfes sont de retour. Sortez les explosifs.

Après avoir raconté les aventures d’Alégracia, Dominic Bellavance revient dans l’univers du Continent-Coloré et du Drakanitt avec trois tonnes de TNT. Les hippies n’ont qu’à bien se tenir.

Pour obtenir de plus amples informations sur cette publication, consultez la page officielle du livre.

Bulgaboom — À paraître en septembre 2011
Étiqueté avec :    

8 avis sur « Bulgaboom — À paraître en septembre 2011 »

  • 1 avril 2011 à 9:21
    Permalien

    Quel beau poisson :) En plus, j’ai mordu :)

    Répondre
  • 1 avril 2011 à 12:05
    Permalien

    Pour rire des elfes, y’a rien de mieux que Naheulbeuk. Vous connaissez, hein? hein?

    Pour me le prouver, complétez la phrase suivante : “Cette connasse d’elfe a …”

    Si vous connaissez pas, tapez Donjon de Naheulbeuk dans Google et downloadez la saison 1 (la deux est un peu nulle).

    Répondre
  • 1 avril 2011 à 15:55
    Permalien

    à paraître dans la semaine des 4 jeudis ?

    Répondre
  • 1 avril 2011 à 18:58
    Permalien

    Ça aurait tout de même pu être génial : prouver à Gallimard que leur collection blanche peut être faite pour toutes formes de littérature. Un Bulgaboom “gallimarien”, je ne dirais pas non!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *